Newcastle upon Tyne, l’évasion de Léo d’Oriano

 

Newcastle, dans le nord de l’Angleterre : une ville vivante. La photographie y trouve sa place de façon naturelle et instinctive.  Évasion, dépaysement, « J’ai commencé la photo de rue et de reportage en voyageant. C’est toujours la majeure partie de mon travail » raconte Léo d’Oriano. Le photographe dévoile ici une série transmettant une vision personnelle de la ville : les photographies dépeignent avec bienveillance l’essence si particulière qui caractérise le nord de l’Angleterre. Les générations se mélangent, se retrouvent dans un stade de football, devant un camion de friandises, dans la rue ou à la mer. Ils sont de dos, de face, les visages sont souriants, embarrassés. Parfois, ils ne remarquent pas l’appareil. Une façon touchante d’immortaliser et d’archiver le présent. 

 

Texte: Kenza Helal–Hocke – Photographie: Léo d’Oriano