Manifeste du 1er janvier 2018 par Élise Amblard