Greentea Peng : une révolte spirituelle

16.07.2020

Greentea Peng : une révolte spirituelle

 

Greentea Peng s’inscrit dans l’éclosion d’une génération consciente. Dans les vibrations de sa voix suave et grave, la spontanéité et l’honnêteté de la chanteuse se ressentent instantanément.

 

Photographer

Stefy Pocket

Stylism

Valeria Chrampani 

Words 

Marie Laplante

 

 

Née à Bermondsey, dans le Sud-Est de Londres, on la compare souvent à Amy Winehouse bien qu’elles n’aient en commun que la maturité de leurs voix et la gravité de leurs jeunesses. Greentea Peng explore dans sa musique les thèmes du désir, de l’anxiété et de la rupture, brisant le silence des non-dits tel un « troisième oeil » empli de singularité et de spiritualité.

Son premier EP Sensi nous plonge dans une atmosphère pleine de sauges brûlées et de rêves cosmiques. Des paroles crues, un style Lo-fi R&B dans lesquels on retrouve ses inspirations majeures : les très grandes Lauryn Hill et Erykah Badu. Greentea Peng surfe également sur la vague Reggae et Dub, qu’elle pose en références fondamentales. Parfois sombre, son énergie lumineuse est pourtant contagieuse à l’image de son clip Mr. Sun (Miss Da Sun), dans lequel elle évolue dans un univers onirique, beau et inquiétant dans une succession de mondes à la fois réels et psychédéliques.

 

 

Youth is Revolting

 

Dans un état d’exploration constant, Greentea Peng nous livre dans ses textes ses batailles intérieures et ses introspections. Visuellement, elle est une œuvre d’art vivante : obsédée par l’art du tatouage depuis l’âge de quatorze ans, elle considère les dessins indélébiles tracés sur son corps comme des témoignages essentiels des différentes phases de sa guérison personnelle et de son élévation spirituelle.

 

 

Perpétuellement en méditation, elle fume de l’herbe sans s’en cacher et se fait ainsi l’étendard d’une génération qui a fait le choix de délaisser les produits synthétiques au profit de la médecine naturelle. Aussi bien de par son allure que de par sa voix et ses convictions, Greentea Peng est définitivement une artiste à part. Vivienne Westwood l’a même recruté en 2018 pour figurer à ses côtés à l’occasion d’un article au titre fédérateur : Youth is Revolting. Sa proposition artistique et son engagement politique témoignent de cette urgence: repenser notre manière de vivre, reprendre possession de notre temps, retrouver une certaine harmonie entre nous et notre environnement… des impératifs avec lesquels nous nous devons désormais de tout reconstruire.