Emmanuelle Devos et Damien Bonnard se donnent la réplique sur Spotify

17.02.2020

Emmanuelle Devos et Damien Bonnard se donnent la réplique sur Spotify

 

Texte Pauline Delfino – Dessins Sarah Dessardo

 

« Jusqu’où iriez-vous pour sauver votre pays? »

 

Mettre au jour la question du nucléaire en France, c’est le pari de la fiction d’anticipation audio Le Nuage. Produite par Nouvelles Écoutes et disponible en exclusivité sur Spotify depuis le 30 janvier 2020, Le Nuage est une aventure portée par trois femmes : la scénariste Zoé Gabillet, la journaliste Natalia Gallois et Fleure Gorre de l’ONG Générations Futures. La société française de production Nouvelles Écoutes, fondée en 2016 par Lauren Bastide et Julien Neuville, propose des programmes audio originaux qui interrogent notre société. Ce podcast réalisé par Aurore Meyer-Mahieu nous offre un tableau dystopique de l’avenir du nucléaire en France.

 

25 août 2020, la France entame le 7ème jour de la traditionnelle canicule estivale. A la centrale du Douvrey, la plus vieille centrale nationale près de Lyon, le réacteur 2 surchauffe. La situation s’empire et bientôt les équipes doivent faire face aux dangers imminents de radioactivité qui menacent les populations environnantes. Pour la directrice de la centrale, Julia Roch-Rivière, (Emmanuelle Devos, césar de la meilleure actrice pour « Sur mes lèvres », 2002), il faut réagir et informer. Cependant après les premiers incidents graves les pouvoirs publics écartent Julia de la scène médiatique jugeant qu’elle pourrait nuire au maintien de l’ordre et au calme. Malgré sa mise au ban de la centrale, Julia continue à se battre contre l’incurie des politiciens aux côtés de Mathias Carnot (Damien Bonnard (Les Misérables,  Seules Les Bêtes) ), journaliste reporter à BFMTV.

 

A tout prix, Julia cherche à rendre compte du danger qui menace les populations. Seule, face à son téléphone, elle déclare : « C’est une crise nucléaire sans précédent. La radioactivité va s’infiltrer partout dans l’environnement et contaminer la vie sous toutes ses formes. Nous allons devoir nous battre contre un ennemi invisible, inodore et immobile. Il est encore temps de vous mettre à l’abris. Partez si vous le pouvez. »

 

 

L’auditeur s’interroge. N’en a-t-on pas connu, des crises nucléaires sans précédent ? Tchernobyl en 1986, Fukushima en 2011. Ces événements ont marqué l’histoire de l’humanité aussi bien que celle de notre Terre et de ses sols à jamais pollués par la radioactivité des centrales. Pour autant aujourd’hui en France le nucléaire est notre seconde source énergétique et notre première source en matière d’électricité. Avec 58 réacteurs répartis sur 19 sites, nous disposons du parc nucléaire le plus important du monde et nous nous plaçons, juste derrière les Etats-Unis, au rang de second producteur mondial d’énergie nucléaire.

 

En France, le développement du nucléaire civil dans les années 1970 n’est porté ni par des consultations politiques ni par des délibérations populaires. En octobre 2019, nous apprenions que le gouvernement avait commandé à EDF la construction de six nouveaux réacteurs. Ni discussions, ni examens n’ont suivi ce projet gouvernemental. Le nucléaire est déployé sans le moindre débat public. En l’espace de cinquante ans, rien ne semble avoir changé. Si aujourd’hui on vante un nucléaire propre en France, Le Nuage nous rappelle que rien n’est moins vrai. Malgré les dangers potentiels, nos centrales trop vieilles et trop usées continuent de fonctionner sans l’accord et sans le consentement des populations.

 

Là où la discussion est volontairement étouffée, Le Nuage vient raviver la question du choix du nucléaire. Cette histoire remet en cause notre démocratie, notre liberté de parole, notre fraternité. La fiction Le Nuage est un détour par l’imaginaire pour mettre en perspective les enjeux de notre monde. Il nous rappelle que la frontière entre divertissement et information, anticipation et réalité, reste poreuse.