Bleu Blanc Rouge: Marche ou crève

03.10.2019

Bleu Blanc Rouge: Marche ou crève

 

Bleu Blanc Rouge est un projet photographique mené par Soleil Rouge depuis 2018. À travers des mini-reportages, Bleu Blanc Rouge veut dresser de nouveaux regards sur la France. 

 

En 2018, une écologiste suédoise du nom de Greta Thunberg tire la sonnette d’alarme et interpelle les politiciens quant à l’urgence climatique. Après avoir lancé la grève scolaire pour le climat, son mouvement, motivé par la volonté de changer profondément l’ordre des choses prend une ampleur monumentale. La jeune militante multiplie les discours au sein des hautes sphères du pouvoir : devant le Parlement britannique, à l’Assemblée Nationale française, et même lors du sommet mondial pour le climat de l’ONU qui a lieu à New York — espérant faire entendre sa voix et ses revendications, alors que les gouvernements persistent et signent leurs inactions. 

Durant la semaine du 20 au 27 septembre 2019 s’est tenu une « semaine internationale pour le climat » menée par les citoyens. Suite à l’appel de Greta Thunberg et de nombreuses ONG, des marches sont organisées dans le monde entier. C’est ainsi que, le samedi 21 septembre à Paris, des milliers de manifestants prennent le gouvernement à parti et appellent à un changement radical nécessaire pour le climat et la justice sociale.

Gil Anselmi, photographe parisienne diplômée de l’école des Gobelins, assiste à cette marche pour Soleil Rouge. L’artiste, habituée à un univers rempli de paillettes en plastique, fait face à des manifestants déterminés, auxquels se joignent par ailleurs bon nombre de Gilets Jaunes. 

 

Photographie: Gil Anselmi – Texte: Kenza Helal–Hocke